Les femmes moteur de l’économie togolaise?

Les femmes moteur de l’économie togolaise?

Le Togo vient de se doter d’un nouvel instrument, en vue de doper son secteur agricole. Le MIFA, Mécanisme d’investissement et de financement agricole vise à faciliter l’accès des populations aux crédits bancaires. Face à ce dispositif innovant, quel rôle les femmes peuvent-elles jouer, dans ce secteur stratégique ?

Immersion au pays des nanas Benz, ces femmes d’affaires togolaises sur lesquelles depuis les années 70, repose un pan entier de l’économie nationale.

C’est avec le soutien de la Banque africaine de développement, du Fonds International de Développement Agricole (FIDA) et du « Nigerian Incentive Risque sharing for agricultural lending » (NIRSAL), qu’a été lancé le MIFA.

Les enjeux sont énormes, car l’Afrique n’a pas encore atteint son autosuffisance alimentaire. Face à ce défi de taille, les femmes qui représentent la fraction la plus importante de la population, jouent un rôle primordiale.

Dans le secteur agricole, elles occupent 60% des actifs, mais sont marginalisées dans l’accès au foncier. Pourtant selon une simulation de l’organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture, en accédant aux moyens de ressources équivalentes, les femmes pourraient majorer la productivité des rendements agricoles à hauteur de 30%.

Au Togo, le dynamisme entrepreneurial des femmes n’est plus à démontrer.
Dans les années 70, elles concentraient un quasi monopole du commerce de la filière textile du pagne. C’est ainsi qu’elles affichaient leur opulence, s’offrant des voitures de luxe, telle la Mercedes-Benz, d’où leur sobriquet de « Nanas Benz ».

De nos jours, elles s’organisent en créant des réseaux de «solidarité entrepreneuriale». C’est notamment le cas autour de l’association AWEP, acronyme de African women entrepreneurship program.
Son objectif unique, la conquête du marché américain ! Ce programme américain de femmes entrepreneures africaines, a été initié par l’administration Obama pour promouvoir l’entrepreneuriat féminin sur le continent.

Le centre entrepreneurial des femmes d’affaires du Togo dénommé « Innov ‘Up » a quant à lui été conçu comme un incubateur d’entreprises destiné à promouvoir l’entrepreneuriat féminin. Cette plateforme située près du marché de Lomé, héberge plusieurs dizaines de femmes qui reçoivent une formation sur les rudiments de base, de la création et gestion d’entreprise.

Articles similaires :
Partager :

Tags assigned to this article:
businessentrepreneuriat fémininMIFATogo

Pas encore de commentaires! Vous pouvez être le premier à commenter ce post !

Ecrire un commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié.
Required fields are marked*