Bien dormir c’est le début du bonheur !

Mes chers lecteurs aujourd’hui j’aimerais vous parler de mon chien. Ce molosse, mon bouledogue français.

Durant cette longue période de confinement, j’ai pu apprécier de faire une introspection, de « reset my mind » comme conseillé dans l’article à lire ici : Faire un « reset » et rêver en grand ! , mais vous savez quoi j’ai surtout pris le temps pour observer mon chien. Mon bouledogue français Zazou.

Hé ben figurez-vous que ma petite crapule passe 80% de son temps à dormir. Au début, son comportement qui se résumait à dormir, manger, flatuler, la sortir m’agaçais un petit peu. Savez-vous pourquoi ?

Non? Oui ? Allez j’arrête de vous faire languir ! Son comportement m’agaçait car bien avant le confinement j’étais hyper speed, bien souvent on a avait tendance à me dire : « Phenndy pose toi ! Apprends à te poser ». Honnêtement, ça me semblait complètement infaisable, j’avais toujours x, y, z choses à faire que je ne savais plus apprécier les choses simples. Je ne prenais plus le temps pour penser, voir m’ennuyer. 

Et Bim! Le covid 19. Sacre virus qui m’a obligé à ré-expérimenter ce que c’était que de se poser et de « reset my mind ».

Deux semaines plus tard, j’ai pris donc le temps d’observer mon chien, et d’analyser son comportement et c’est alors que je me suis rendue compte qu’il avait tout compris à la vie. 

Bien dormir c’est le début du bonheur ! Le mode de vie de mon chien lui correspond parfaitement et lui permet d’être toujours au taquet. Savez-vous pourquoi ? Il se repose et Il est très heureux !

Du coup, j’ai décidé de réapprendre à apprécier les plaisirs simples et d’apprendre à me poser, faire des siestes. Ré apprendre à me dompter. Et la première chose que j’ai décidé de prioriser dans ma vie c’est mon sommeil !

Savez-vous que le sommeil joue un rôle important sur votre cerveau et vos facultés mémorielles ? En effet, c’est pendant que vous dormez que le cerveau trie, intègre et assimile les différentes informations emmagasinées tout au long de la journée.

Une bonne nuit permet d’abord de se reposer et de «recharger ses batteries». Lorsqu’on dort, la température du corps baisse et la dépense d’énergie diminue, ce qui permet à l’organisme de vivre au ralenti et de récupérer ses forces.

Notre métabolisme ne reste pas inactif pour autant. Il profite notamment de notre sommeil profond pour fabriquer des hormones, à commencer par l’hormone de croissance qui fait grandir les enfants et développe les muscles, les os et les cartilages des adultes.

Par ailleurs, ce n’est pas un hasard si, quand nous souffrons d’infections ou d’inflammations, notre corps secrète des substances hypnogènes qui favorisent l’endormissement. Il n’y a en effet rien de tel que le sommeil pour renforcer nos défenses naturelles et aider le système immunitaire à réagir.

Si vous avez des difficultés à vous endormir je vous invite premièrement à :

Essayer d’espacer les temps passer devant un écran (maximum 2 heures avant d’aller se coucher) Lire, faire de la méditation, boire une infusion à base de camomille. 

Éteindre les lumières et laisser notre corps se détendre.

Lorsque nous essayons de tout contrôler, notre cerveau ne prend pas le temps de se reposer. Bien dormir permet d’avoir les idées claires. Apprenons  à nous détendre, respirer, lâcher prise et réapprenons tout simplement à vivre ! Le sommeil c’est la clé !

Partager :

coaching, dormir, Le Bonheur, le sommeil

Commentaires (2)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *