Étiquette : musique

Tricia Evy chante “Usawa” avec panache !

C’est au Jazz Café Montparnasse, à Paris 14 ème que Tricia Evy, accompagnée d’un pianiste, mais aussi d’un contrebassiste et d’un violoncelliste a démontré, avec force et panache, tout son talent, entre jazz et biguine. Un équilibre presque parfait qui donne envie de se procurer l’album de l’artiste guadeloupéenne ; dans les bacs depuis ce 30 mars 2018. 13 titres de pur bonheur.

Partager :

Lire la suite

Naya: The next famous girl!

Mais quelle est cette jeune prodige de la musique qui, à tout juste 17 ans, prépare déjà son premier album ?

Eh bien, à en croire sa biographie, ce n’est pas tout-à-fait une débutante. Elle a même, à son actif, plusieurs collaborations intéressantes ainsi que quelques exercices de style très très prometteurs…

 

Elle a notamment joué en première partie de Fauve, Mademoiselle K et Rover, elle a été finaliste du télé-crochet “the Voice Kids” en 2014, a joué à la Boule Noire à Paris et a déjà une belle notoriété à Bordeaux. L’été dernier, elle a fait la tournée des festivals (Musilac, Le Big Festival…), a accompagné Jain pour cinq dates de sa tournée française, a également fait l’ouverture de l’édition 2017 de “We Love Green” et a joué au mythique “Festival de Glastonbury”.

Pour celle qui déclare que sa “meilleure amie, c’est la musique” et qui a commencé le piano à l’âge de 5 ans puis appris la batterie et la guitare, qui a baigné dans des sonorités riches et variées grâce à des parents mélomanes et musiciens, pour celle qui voue aussi une passion à la littérature, au dessin et à l’expérimentation en tout genre, c’est indéniable : Le meilleur est à venir…

 

5 titres qui nous entraînent dans l’univers Naya Blossom

Naya - Blossom (Cover EP)
Naya – Blossom (Cover EP)

Aujourd’hui, avant la sortie dudit album, elle nous entraîne avec elle, grâce à la naissance d’un EP de 5 titres NAYA BLOSSOM, dans un univers onirique enchanteur, peuplé de lunes, de mots et de décalcomanies.

« En cinq chansons, une artiste est née. La première identité est bien sûr la voix de Naya, douce et très affirmée, bluesy, mais mise au service d’une pop rêveuse et mélancolique, habitée de fantômes (Ghost By Your Side) ou d’envies d’ailleurs (Girl on The Moon). Autour de l’architecture guitare-voix se déploie une production riche qui laisse la mélodie au cœur et prend des libertés avec les canons de la folk pour s’ancrer profondément dans les sonorités contemporaines. De la pure pop, cuvée 2017.»

 

Ecoutez-la dans ce single très réussi porté par une signature graphique des plus convaincantes.

 

Une jeune artiste, déjà auteur-compositrice, curieuse, inventive et apprentie insatiable, à surveiller de près donc, qui devrait nous gratifier de futures perles d’excellente composition!

 


GREAT OCEAN ROAD

IT’S DOES’NT SCARE ME

 

 

Partager :

Sandra NKAKE : direction « Tangerine moon Wishes »

Interview réalisée par David Roche

Energétique, éclectique et envoûtante. 3 mots me viennent à l’esprit pour parler de Sandra Nkake.

J’ai souhaité recevoir Sandra dans un lieu chargé de belles signatures et de quelques photos mythiques. La raison est simple, Sandra Nkaké a un profil iconique pour son troisième album.

Une artiste inspirante et charismatique

Difficile pour elle de passer inaperçue, car elle respire la créativité. Son charisme et son élégance se conjuguent parfaitement avec un tempérament autant affirmé que respectueux et à l’écoute.

Sandra Nkake - Album «Tangerine moon wishes»
Sandra Nkake – Album «Tangerine moon wishes»

La tolérance se marie alors de pair avec son engagement et sa vision moderne de la société. Elle est une des ambassadrices du vivre ensemble. Ni blanche, ni noire, elle est avant tout une femme, dotée de créativité et d’imagination, elle s’élève bien au-delà des pensées primaires.

Ses mots et son attention pourraient être transposables à la maîtrise du Judoka, observant et maîtrisant son corps pour appréhender avec sérénité son environnement.

Un album construit et réfléchi qui ressemble à l’artiste plurielle

Pour rester soi, dans une société qui a tendance à pousser à la normalisation, il faut avoir une force de caractère indéniable. Cette volonté, cette motivation et son engagement se ressentent dans la conception de ce dernier opus, réalisé en toute autonomie, et avec un esprit d’équipe indéniable.

Le chaque et chacun représentant l’unité pour ne pas dire l’unisson. L’ensemble de l’album fait alors sens et corps avec Sandra et les artistes qui l’accompagnent.

 

La symbolique de la « lune rousse » est un titre fort. Il amène à différents sujets, parfois troublants et qui ne laissent pas insensibles. Il n’y a pas de norme dans la temporalité cependant il y a un a ordre, une gradation pour un album mûr, construit et réfléchi.

La flûte enchanteresse et envoûtante de JI DRÛ accompagne tout au long de cet album et invite l’auditeur à conjuguer le corps et l’esprit.

Voyage chamanique, introspectif et rougeoyant, en apesanteur totale, suspendu au souffle et aux mots de Sandra. TANGERINE MOON WISHES est un album concept, libre, des premières notes jusqu’à la poétique conclusion où Sandra s’imagine sur cette Lune Rousse, un ailleurs désiré, imaginé et enfin vécu.

Il est difficile de définir Sandra par de simples mots, puisqu’elle représente une kyrielle de couleur, d’images et d’idées.

Ingénue ? certainement ! Vertueuse ? assurément !

Sandra Nkake est de toute évidence une femme au pluriel.

 

 

TANGERINE MOON WISHES – Label PIAS – Enregistré au Studio MIDILIVE

Sandra Nkaké – vocals, glockenspiel on 1, 3, 7
Jî Drû – flutes, voice
Tatiana Paris – guitars, voice
Kenny Ruby – bass, voice
Thibaut Brandalise – drums

 

Credit photos Benjamin Colombel

 

 

Quelques dates à venir :

– 7 novembre: Théâtre de l’Archipel – Granville (50)
– 14 novembre: Café de la Danse – Paris (75)
– 17 novembre – Oberhausbergen – Le Préo (67)
– 18 novembre – Thouars – Conservatoire Tyndo (79)
– 26 janvier: Echonova – St Avé (56)
– 02 février : Saint Jean de la Ruelle – Salle de Spectacles (45)
– 06 février: Salle Nougaro – Toulouse (31)
– 12 avril: CC Jacques Tati – Amiens (80)
– 16 mai – Marne La Vallée – La Ferme du Buisson (77)
– 15 juin : Carre Magique – Lannion (22)

 

Clips déjà sortis

Sandra Nkaké – “Change”


Sandra Nkaké – “Dreaming” [Official A Cappella version]


Sandra Nkaké – “Fly” [Official Audio]

Partager :

RDV aux «  TREMPLINS LIVE ACT 1 »

Le mercredi 20 septembre prochain, l’évènement à ne pas rater se déroule au Grand Rex de Paris, à partir de 20h.
S’y tiendra, en effet, un concert multi-artistes “Les Tremplins Live Act 1” présenté par Kareen Guiock (M6) et Bruno Guillon (Fun Radio).
2h30 d’un show magistral avec une palette d’artistes qui font l’actualité musicale et humoristique. Leur but? Récolter des fonds afin d’aider des jeunes en difficulté, dans le monde entier, grâce à l’organisation de manifestations sportives et culturelles, à leur intention.

Partager :

Lire la suite

Tony Carreira dans le coeur des Femmes!

11 nouveaux duos, 11 déclarations d'amour, 11 grands classiques de la chanson populaire française dans un bel album-écrin

Une nouvelle version de "Je t'aime" avec Lara Fabian,
très sympathique!

Nouvel album de Tony Carreira, véritable phénomène dans son pays natal, le Portugal mais aussi dans le monde, avec ses 4 millions de disques vendus et les 10 millions de spectateurs venus l’acclamer à l’une de ses nombreuses prestations, au cours de sa grande carrière.

Sur sa lancée, après quelques duos fabuleux (avec notamment Hélène Ségara, Serge Lama, Natasha St-Pier ou Vincent Niclo) et un album consacré au Fado, Tony Carreira renoue avec son thème de prédilection: «J’ai fait une sélection de chansons d’amour qui me touchent, alors cet album me plait terriblement… C’est vraiment un très très bel album et je vais le défendre jusqu’à la fin de ma vie » .

11 nouveaux duos, 11 déclarations d’amour, 11 grands classiques de la chanson populaire française, dont certains interprétés avec leur interprète d’origine : « A toutes les filles » avec Didier Barbelivien, « Une Belle Histoire » avec Michel Fugain, « La Tendresse » avec Daniel Guichard ou encore le délicieux « Je t’aime » avec Lara Fabian.

11 thèmes (+ un inédit) que vous écouterez ou réécouterez avec plaisir, en français et en portugais. Un bel hommage à toutes les femmes qui ont compté dans la vie du chanteur, qui ont jalonné son parcours ou qui le soutiennent depuis ses débuts, il y a 28 ans de cela.

Tony Carreira “Le Coeur des Femmes” – En vente dans tous les bacs
Tony sera en concert le 22 septembre prochain,
au Grand Rex
Crédit photos: Yves-Bottalico

Les coulisses de l'enregistrement de l'album

Partager :

La Réunion, Koman I lé ?*

Voici une PETITE SÉLECTION DE MUSICIENS RÉUNIONNAIS, connus ou moins connus, tous talentueux et nourris au riche biberon de leur belle île métisse mais tous OUVERTS aussi AUX CONFLUENCES DES 4 COINS DU MONDE.

NIZ - "Femme ou Maîtresse"

FIRMIN VIRY
"Valé Valé"

BASTER
"La Montagne"

DANYIÈL WARO - "Madlinn"

NESTY JHANY feat CAROLINE JODUN
"Zoli Koze"

AlAIN RAMANISUM
"Exilé dan l'enfer"

CAROLINE JODUN - "Le Ker Souffert"

ALAIN PETERS
"la complainte de satan – 1ère partie"

GRÈN SÉMÉ
"Hors Sol"

CHRISTINE SALEM - "Komor Blues"

ZISKAKAN
"Banjara"

ZARLOR
"Sonm mon satys"

Titre: *La Réunion, comment ça va?

Partager :

Le Japon en musique

Petite sélection nippone...

Puisque rien ne vaut la musique pour adoucir les moeurs et qu’en plus de nous enchanter, de nous motiver, de nous apaiser, elle nous transporte en quelques secondes au-delà de nos frontières, voici une petite sélection (non-exhaustive!) de musique japonaise actuelle.
Appréciez…

Crédit photo: DocChewbacca

Et vous, quel(le)s sont vos chanteurs/musiciens (chanteuses/musiciennes) préféré(e)s? Partagez vos préférences dans les commentaires tout en bas...

Partager :
JacobWhitesides-1

Jacob Whitesides, la coqueluche de ces demoiselles

Avez-vous entendu parler de la nouvelle coqueluche des réseaux sociaux?

Jacob W

Jacob Whitesides, c’est son nom!

Un patronyme à retenir, il semblerait, au regard de la déferlante d’avis positifs sur le travail de ce jeune interprète de 18 ans (1,6M likes sur Facebook, 2,3M followers sur Twitter, 1,4M abonnés sur Instagram, 371K abonnés et plus de 15 millions de vues sur Youtube, 2 singles en tête des charts aux USA etc..).

C’est frais, c’est espiègle, c’est de la pop-folk groovy et légère, à consommer sans modération!

Mais Jacob Whitesides, ce n’est pas qu’une “belle gueule”! c’est aussi un auteur-compositeur digne de ce nom, que l’on qualifie spontanément de prodige.

Délaissant le schéma, classique bien que non aisé, de signer pour une “major”, cet enfant de Tennessee s’est fait tout seul, guitare à la main, s’appuyant sur le soutien de ses nombreux fans à travers les réseaux sociaux. Gardant le contrôle sur tous les aspects de son déjà beau début de carrière, cet électron libre n’a pas fini de nous étonner.

Actuellement en tournée aux Etats-Unis, il s’arrêtera en France, en Octobre prochain et donnera un concert à La Cigale à Paris le samedi 15 octobre prochain !

Les places sont déjà à réserver ici: http://www.ticketmaster.fr/fr/manifestation/jacob-whitesides-billet/idmanif/378236/idtier/4827637 et la sortie de son premier album “Why?” est imminente.

Avis aux amateurs de découvertes et de sensations nouvelles!

Pour vous donner une idée du talent du jeune phénomène, voici la vidéo de son dernier single “Lovesick“.

Partager :
Singuila-4-BD

“Retour de Flamme” cuisant pour Singuila!

On aurait envie de le prendre dans ses bras et de le consoler, le pauvre Singuila!

L’homme sûr de lui et de ses charmes, l’artiste aux milles conquêtes, le chanteur aux pieds duquel toutes les femmes se jettent dans ses chansons, se fait larguer !

Et c’est lui qui le dit : «On me connaît comme le mec léger avec les nanas dans mes paroles, certains disaient même macho. Là c’est moi qui m’attache à une femme qui me rejette»!

En attendant son nouvel album, prévu pour la fin de l’année, découvrez ce clip estival tourné à Miami, «Retour de Flammes» qui nous met dans le «mood» et joue l’originalité dans son graphisme. Retrouvez la voix si particulière, comme la caresse du velours sur la peau, de Singuila, qu’on ne présente plus.

Toujours le même goût des arrangements mélodiques harmonieux, d’une rythmique simple mais marquante. La part belle est faite à une voix qui affriole. Entre électro et R&B, Singuila ne faillit pas et continue son bonhomme de chemin jusque dans nos cœurs et dans le top dominant de nos discothèques.

image002

Partager :