Breaking News

L’impasse: entre réel et irréel

L’impasse: entre réel et irréel

Serait-il possible de rêver d’un monde poétiquement habitable?
Un monde qui ne serait plus aride?
Un monde dégagé de la violence et des fondamentalismes, où les hommes s’entre-tuent?
Un monde où la liberté et la paix soient le patrimoine le plus prisé de la vie?
Un monde qui ne rende pas le prochain, ni soi-même, une “chose”?

C’est au Théâtre Clavel ( Paris 19e) que La Compagnie Des Descendants a élu domicile depuis le 3 novembre.
Julien Romano, Jonathan Bruzat et Karen Peyrard y jouent « L’impasse ».
Une pièce furieusement d’actualité qui donne à réfléchir sur le sens de nos choix et de nos vies.

L'histoire...

Inspirée d’une histoire vraie qui pourrait l’être…

L’impasse relate un fait divers mettant en scène deux frères et une femme que tout oppose mais que le destin a décidé de réunir pour la seconde fois de leur vie.

Manque d’amour, fautes inavouées, destins bousculés…

Entre maladresse, incompréhension, rancunes, violence et désarroi, cette pièce est une invitation à la remise en question.

La remise en question de nos valeurs, de ce que nous sommes.

Surtout, elle nous fait nous poser une question essentielle :

“Ce qui nous arrive est-il écrit d’avance ou est-ce que nos choix peuvent changer notre vie ?”

Au sujet de la pièce...

« L’impasse est une pièce axée sur l’être humain.

Avec cette pièce, j’ai voulu mettre en lumière les rapports qu’ont les hommes et les femmes entre eux aujourd’hui. 

Nous y présentons trois personnages, deux hommes et une femme, aux caractères différents mais possédant chacun leurs blessures.

Cette pièce est le reflet de cette capacité que nous avons à considérer notre prochain comme une «vulgaire» chose et ce, même s’il s’agit de notre sang.

L’être humain agit ainsi car plus personne ne lui apprend à aimer. Non pas parce que nous oublions ce que c’est, mais plutôt parce que l’amour est devenu tabou, délaissé au profit d’une autre forme de communication, la violence. Et cette violence est devenue «normale». Elle est normalisée et encouragée.

Relatant un fait divers avec tout ce que ce mot peut comporter de plus affreux et de plus énigmatique, L’impasse suggère cette part d’humanité qui réside en chacun de nous; cette part obscure et inavouée que nous cachons aux yeux du monde:

Nos failles, nos doutes, nos espoirs, nos rêves envolés, nos blessures…

Qui, aujourd’hui, ne s’est jamais senti pris au piège de cette impasse mentale, dans laquelle nous sommes confrontés à nos choix?

Pris entre un passé trop lourd et un avenir trop obscur, nous en oublions que c’est MAINTENANT que nous pouvons changer les choses. C’est MAINTENANT qu’il nous ait offert de changer, d’oublier, de pardonner et d’avancer.

L’avenir n’est pas tracé, il n’est pas écrit. Le destin peut nous précipiter dans des situations douloureuses, que ce soit pour notre mémoire ou notre cœur, mais il est toujours temps de DECIDER.

DECIDER de vivre et d’aimer sa vie ou décider de s’abandonner à un choix trop dur, une solution trop facile. »

Julien Romano, auteur et metteur en scène de « l’impasse ».

 

« Faire preuve de courage demande beaucoup de courage.  Aimer en demande encore plus. »

L’impasse

Théâtre Clavel

3, rue Clavel 75019 Paris

Du 3 novembre au 27 avril 2016

Tous les mardis et mercredi à 20h

Réservations: 07 64 07 87 78

Ce texte est disponible sous les termes de la Licence Creative Commons Paternité-Partage des Conditions Initiales à l’Identique 3.0 Unported (CC BY-SA 3.0). 


Related Articles

Legitimus Incognitus!

Après « Nuit d’ivresse » avec Michèle Bernier dans la pièce mythique de Josiane Balasko, « Plus si affinités » avec Mathilda May et son dernier « Alone Man Show » à Bobino, voici « Legitimus Incognitus ». Un Pascal en pleine forme et tout en pitrerie…. Pas si sûr que cela reste caché longtemps….

No comments

Ecrire un commentaire
Pas encore de commentaires! Vous pouvez être le premier à commenter ce post !

Ecrire un commentaire

Sentez-vous libre de commenter, s'il vous plait...