Breaking News

  • Mayshad: entre deux rives

    Aujourd’hui, le modèle établi par Mayshad est efficace. Il permet aux plus jeunes de reprendre les sentiers de l’école et aux femmes de gagner en autonomie dans une des régions les plus reculées du globe. Rencontre ensoleillée avec sa créatrice, Nezha Alaoui…

    Partager :
    ...

  • Brigitte Macron, la femme du Président

    Nous ouvrons ici la tribune à un membre de notre équipe rédactionnelle qui tenait à exprimer son opinion sur Brigitte Macron, nouvelle Première Dame de France, après l’élection récente de son époux. Un regard d’homme sur une femme d’influence, soudainement projetée sous les spots de l’actualité.

    Partager :
    ...

  • Dénoncer le sexisme par le Verbe

    La Fondation des Femmes organise le vendredi 12 mai le premier concours d’éloquence sur les droits des femmes, au cours duquel sera décerné “Le Prix Gisèle Halimi”.

    Partager :
    ...

  • Beautiful: un hommage à la beauté noire

    Mario Epanya, ancien maquilleur et coiffeur professionnel, aujourd’hui photographe de renom signe un ouvrage magnifique, Beautiful, dans toutes les bonnes librairies, à partir du 24 avril prochain.. Une fort belle manière de souligner dix ans de photographie et d’excellence. Rencontre.

    Partager :
    ...

  • Sondage St Valentin: Amour ou Luxure, que fêtons-nous vraiment?

    À l’approche de la Saint Valentin, la fête la plus romantique de l’année, LELO, marque leader en produits intimes, a réalisé un sondage pour déterminer ce qui importe le plus à nos yeux – l’amour ou la luxure?

    Partager :
    ...

  • 25 novembre – Journée contre la violence faite aux femmes

    Aujourd’hui, c’est la Journée Internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des Femmes. Ce qu’il faut savoir…

    Partager :
    ...

Olivier Nsengamana, défenseur des grues grises couronnées

Olivier Nsengamana, défenseur des grues grises couronnées

Préserver la biodiversité au Rwanda

Olivier Nsengimana

Olivier Nsengimana

C’est l’histoire d’un jeune homme qui a survécu au génocide rwandais. Major de son école de vétérinaire, il a pour passion première de sauver les animaux en voie de disparition dans son pays. Il jette son dévolu sur la grue, symbole de richesse et de longévité au Rwanda. Cet oiseau de compagnie à l’allure fière et distinguée, avec sa couronne d’or en touffe et sa tache rouge flamme sur le cou, a trouvé en Olivier Nsengamana un fervent défenseur. Né au Rwanda en 1984, il s’est donné pour mission de préserver la biodiversité au pays des Mille collines.

Nous le savons tous, l’histoire mouvementée du Rwanda n’a pas été favorable à la conservation de la faune ni permis à celle-ci de figurer parmi les priorités de la population. Aussi, malgré les efforts du gouvernement qui a interdit de blesser, tuer, capturer, ou vendre la grue, rien n’y fait. Résultat : la population de cette espèce a régressé de 80% sur les 45 dernières années. Aujourd’hui, on compte entre 300 et 500 grues couronnées grises dans la zone protégée du nord du pays, à Rugezi Marsh.

Ayant décidé de répartir son temps entre la protection des gorilles et celle des grues, Olivier a entrepris de réintroduire ces dernières leur habitat naturel rwandais. La première étape de cette opération consiste en l’établissement d’une base de données nationale répertoriant toutes les grues couronnées grises du Rwanda, y compris celles qui sont en captivité. Dans un second temps, la création d’un centre de réadaptation est envisagée, notamment au sein du parc national de l’Akagera, situé dans le nord-est du pays. Il compte également promouvoir les programmes de sélection et convaincre les populations à renoncer définitivement à leurs oiseaux. Pour cela, Olivier collabore avec le Conseil de Développement du Rwanda afin d’encourager les gens à se séparer des oiseaux qu’ils détiennent. La partie la plus délicate de sa démarche reste toutefois d’éradiquer le braconnage qui fait vivre de nombreuses personnes.

A 30 ans, Olivier Nsengamana, qui veut favoriser l’accès à ses connaissances et expériences à la jeune génération écologiste rwandaise, est l’un des lauréats Environnement 2014. La prestigieuse marque de montres ROLEX a décidé de l’aider dans sa démarche. L’exemple d’Olivier devrait servir de modèle dans d’autres pays africains qui ont une difficulté énorme à équilibrer la protection de l’environnement avec le développement économique.

crédits photo : © Rolex Awards/Ambroise Tézenas & © J Shouse Photojournalism.

Par Aissatou KOUROUMA.

Partager :