Quel portage choisir pour votre bébé ?

by Ema GOMIS | 3 novembre 2017 11 h 06 min

La genèse du portage

Historiquement, cette pratique répondait principalement à un besoin sécuritaire, notamment pour préserver l’enfant du froid et, éventuellement, dans certaines régions, des prédateurs.

Au Moyen Âge, la religion valorise le lien mère/enfant : les bébés étaient portés et allaités. Progressivement, l’apparition des nourrices va modifier les comportements et distendre quelque peu le lien mère/enfant.

C’est au 18ème siècle qu’apparaissent les premiers berceaux, cependant le portage va demeurer présent, notamment pour des raisons pratiques liées à l’allaitement.

Au 19ème siècle, l’industrialisation, l’hygiène, le travail des femmes commencent à bouleverser le temps consacré au maternage : l’apparition du landau profite à l’ensemble des classes sociales, certes, mais elle va accentuer la perte de contact entre mère et enfant.
Dans les années 1970, certaines études et différents travaux dirigés, portant essentiellement sur le comportement des enfants, reconnaissent enfin à ceux-ci des besoins spécifiques. C’est pendant cette même période qu’est lancée en Allemagne l’écharpe de portage.
En étant porté de cette manière, l’enfant participe à la vie quotidienne et semble être rassuré.

 

Définition du Portage

Le portage consiste à pouvoir se déplacer librement avec son enfant en l’ayant contre soi à l’aide d’un tissu. La femme devient libre de ses mouvements. Pour ce faire, il existe de par le monde différentes méthodes telles que :

 

Selon le choix du portage, il est important de veiller à différents points essentiels afin d’assurer une sécurité optimale à l’enfant. Aussi, il convient de vérifier :

 

Quels sont les avantages du portage pour le bébé (face à face) ?

Le portage face à face pour le bébé

Le portage face à face pour le bébé

 

Ce type de portage présente de nombreux avantages pour le bébé, tels que :

A hauteur du parent, l’enfant est témoin de ses activités. Ainsi, cela stimule chez bébé l’envie de participer et d’explorer son environnement.
Il est important de signaler que l’ensemble de ces avantages porte sur la position dite « ventre à ventre ».

 

Le portage dit « ventre à dos », l’enfant tourne le dos au parent.

Le portage dit « ventre à dos », l’enfant tourne le dos au parent.

Le portage dit « ventre à dos », l’enfant tourne le dos au parent.

 

Nous avons tous vu un jour un parent porter son enfant tourné vers l’extérieur. Bien sûr, la première réaction est de s’extasier devant ce joli bambin qui nous est présenté ainsi.
Chaque fois que j’ai été témoin de cette pratique, je me suis toujours posée les questions suivantes en tant que maman et professionnelle dans ce domaine :

 

C’est questionnements m’ont poussé à faire des recherches à l’issue desquelles j’ai découvert que :

 

C’est aussi une hyperstimulation visuelle et auditive qui n’incite pas au calme et à l’endormissement. La thermorégulation est plus difficile pour le bébé. Les cellules graisseuses (isolantes) sont plus nombreuses sur le dos de bébé que sur son ventre. L’absence du contact visuel avec le parent fait qu’il devient ainsi beaucoup plus difficile de communiquer avec son enfant quand celui-ci tourne le dos.

Il y a une absence d’assise et de maintien au niveau des jambes et des bras pour le bébé. Il est alors difficile pour l’enfant de prendre appui sur le parent à l’aide de ses membres dans cette position.
En conclusion, il faut retenir qu’un enfant bien porté est un enfant bien portant.

 

Partager :

Source URL: https://femmesaupluriel.com/portage-choisir-bebe/